Pensée unique

Publié le par Lozane

Aux chantres de la pensée unique,

Personne que je sache ne vous oblige à me lire...

Mais puisque vous avez pris la peine, visiteur compulsif, de faire un détour par ce blog, espace privé placé sous ma seule et unique responsabilité, veuillez prendre note de ce qui suit.

Il est indéniable que je considère que la majorité des participants aux forums des services publics est constituée de pauvres sots en mal de reconnaissance, qui cherchent avant tout, sous prétexte d'intérêt pour tel ou tel thème, à se faire mousser, admirer des autres intervenants.

Ce microcosme est intéressant à plus d'un titre car y sont représentés les plus beaux spécimens de la classe moyenne de l'hexagone. Cela va du beauf en Marcel  à l'hystérique en manque de chair fraîche, en passant par le pervers narcissique qui, bien à l'aise dans la coulisse, tire sur les fils de ces  petites marionnettes.

L'insulte y est reine, maniée avec plus ou moins de brio, plus ou moins fleurie ! Dès qu'un franc-tireur tente de sortir du rang, il se prend une salve. Comment ? Il ose déroger à la pensée unique, émettre une opinion personnelle dûment documentée, argumentée ! Quelle honte, quelle horreur ! Tout écart est donc immédiatement sanctionné, réprimé. On vous traitera, selon l'humeur du moment, d'intello (insulte suprême), de mégalomane, de mythomane, d'alcoolique et j'en passe. Des doutes seront même émis sur votre civilité.

Bel exemple de tolérance et de respect d'autrui par ceux-là même qui pourtant se targuent d'en être les plus ardents défenseurs.

Laissez-moi rire, ce d'autant que personne ne vous contraint à me lire ! Que vous jugiez bon de faire de la promotion pour mes sites privés - du moins ceux auxquels vous êtes si bêtement fiers d'avoir accès grâce aux flux RSS - ne me dérange en aucune façon. Ce d'autant plus que  le videur de poubelles qui vous a si bien renseignés sur la manière d'y parvenir m'avait prévenue dès le début des "risques"que je courais. C'est donc en toute connaissance de cause que je continue d'alimenter Rose Noire et Vélib.

Bien à vous,

Lozane

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article